A propos

A propos des plantes de la Réunion : Depuis la nuit des temps, les hommes utilisent les plantes pour se soigner. Ici à la Réunion plus qu'ailleurs, la nature prend une part importante dans la vie des Réunionnais.
Bien que la nouvelle génération attache une plus grande importance pour les médicaments, nos vieux, eux sont plus tournés vers les traitements d'appoints avec les plantes.

Pourquoi?

Ceci est du, du fait que, autrefois, les médicaments étaient très chères à la Réunion, et les gens n'avaient pas assez de moyens, et les systèmes de sécurités sociales inexistant ! les gens se soignaient alors avec les moyens du bord. Les maladies étant moins nombreux, et pas beaucoups de groupes pharmaceutiques. Avec la croissance mondiale, et la mal bouffe, de nouvelles maladies se sont développées, surtout à la Réunion : diabètes, reins, problèmes cardiaques. Un développement de la vie très rapide basé sur le modèle européen, qui n'a pas permit à nos organismes de suivre la cadence infernale des produits importés, et non adaptés à l'organisme.Dann nout péi konm partou ayèr, bann pyé dobwa na in gran inportans dann nout vi. Si in zour noré pi bann pyé dobwa, no ra pi la vi. Sé po sa i fo protézé. Dann péi Larényon konm dann bonpé dotr péi, par la fot domoun, na in takon zéspès la fine disparèt, é minm si fono na pi po rogardé, si so léspas la na koz inpé si tout.

Lo bann dokiman lé si sit la lé an mazorité, tiré dann la mémwar vivan nou bann granmoun. Tansyon pangar konm tout trètman fo fé atansyon, sirtou byin konèt lo bann pyé dobwa, é lo pli inportan pa arèt prann lo trètman mèdsin la donn azot. Bann plant lé in koud pous po zot, é i ranplas pa sertin médikaman.

Antouléka fo touzour domandé konsèy opré in vré tizanèr, ou zot médsin, sèrtin plant mal pri ou si zot i koné pa lo dozaz, i pé èt in pwzon mortèl.
Faut savoir que les laboratoires extraits des plantes les molécules, et les concentrent, pour avoir un produit finale stable. Il faut des centaines de spécimens pour la conception d'un médicament.

LES PLANTES DANS LA TRADITION REUNIONNAISE.

(informations à titres informatifs nous ne donnons pas les posologies).

Quelques plantes pour une utilisation quotidienne :

Reins: (Ambrevattes utilisation des feuilles pour des problèmes urinaires). Diabétologie: (Herbes à boucs, herbes Saint Paul, pervenches roses et blanches, jamblons...). Maladies du sang:( Thombé, feuilles de badamiers....). Problèmes urinaires : (Parietaires, chouchous, certaines brèdes...). Psoriasis :(Cerise créoles, chiendents, herbes sans feuilles...). Sommeil :( Verveine, sensitive, brèdes Morel,..). Règles douloureuses: (Fleurs jaunes, filaos,...). Rhumatismes :( Citronnelle). Digestion:(Tisanes à base de citronnelle...). Asthme; (mouroungues, Datura). Boutons de chaleurs : (poc poc). Traitements contre l'alcool :(certaines plantes aident certaints patients atteints comme le persil en décoction).

Documentations issues des mémoires vivantes de nos personnes agées de la Réunion, et dans divers coins du pays.


Remerciements: Roger N (saint Pierre), Maryse A (Ravine des Cabris), Carole L, (saint Pierre), Narcisse B (saint Denis), COCO, Y (saint Benoît), Fabrice V( Avirons), Mardemoutou M (saint Pierre), Vivienne P (Piton saint Leu)...

VOUS POURREZ BIENTÔT ACHETER DES PLANTES MEDICINALES AVEC NOUS!

 soubou
Bienvenus à la Réunion ! espace consacré aux plantes, histoires, et utilisations dans le domaine médicinale.
 saminm  soubou  plantes
Liste de plantes non exhaustive. mise à jour régulière pous plus d'infos vous pouvez vous reporter sur l'ensemble de nôtre, certains de nos sites traîtent des sujets relativent aux plantes de la Réunion et de l'Océan Indien.

KREOLER - E-974.COM - KREOLERTV sur YOUTUBE.
Ile de la Réunion services de proximités
Ile de la Réunion pour vous simplement!

Tous droits réservés Georges Soubou 2011 Île de la Réunion Océan Indien. Ce site à été optimisé pour les mobiles et autres espaces multimédias.